CHRISTINE CIBERT

Née le 27 octobre 1970 à Paris, de nationalité française, après un Baccalauréat Littéraire en 1989 à l’école Notre Dame de Sion à Evry Grand Bourg, les cours du soir de l’Ecole du Louvre à Paris, une Licence en Anglais (à Paris St Charles), une Maîtrise en Japonais (à Paris 7 Jussieu) et une Maîtrise en Histoire de l’Art (à Paris 1 Michelet La Sorbonne), en 1996, je fais le choix de partir vivre et travailler au Japon, tout d’abord durant un an dans la région d’Osaka, puis pendant plus de 10 ans à Tokyo, basée dans le quartier central de Yotsuya.

Depuis plus de 20 ans de vie en expatriation, j’ai travaillé comme coordinatrice d’événements culturels et commissaire d’exposition Free-lance dans les différents pays où j’ai vécu : la France, le Japon, le Cambodge, la Corée du Nord, la Suisse, le Mozambique mais également dans d’autres pays visités comme la Birmanie.

J’ai ainsi organisé de nombreuses manifestations culturelles et de multiples expositions d’artistes et de photographes, à la fois dans des galeries (Acte 2, Java Café, Le Popil, Hôtel de La Paix, Toraya, Anewal, AD, Free-Studio), des centres culturels ou des centres d’art (L’Institut à Tokyo, l’Institut Français à Rangoon, La Fenêtre, Le Centre Culturel Franco-Mozambicain, la Foundaçao Fernando Leite Couto), collaboré avec des festivals et autres manifestations (Angkor Photo Festival, Rangoon Photo Festival, Automne de la Culture du Japo Fondation Gilles Caronve), des musées et institutions (Réunions des Musées Nationaux, Musée Guimet, Fondation Gilles Caron) dans les différents pays où j’ai vécu et travaillé : La France, le Japon, La Croire

Depuis 2000, elle a étendu ses activités, surtout dédiées à la photographie, au Cambodge, en Corée du Nord, en Suisse où elle a vécu plusieurs années, mais aussi en Birmanie (Angkor Photo Festival, Rangoon Photo Festival, Automne de la Culture du Japon, Fondation Gilles Caron).

Parallèlement, en tant que journaliste free-lance, elle a travaillé pour divers titres de la presse écrite (France Japon Eco, Les Voix, Jipango, Kateigaho International Edition, Cambodge Soir, AFP, Guide Louis Vuitton, etc…) sur de nombreux sujets culturels, artistiques ou de société, mais également pour d’autres médias (radio France Culture, télévision France 5).

Mais également sportifs (Correspondante de la Ville de Nantes pour la Coupe du Monde 2002, Japon-Corée du Sud).

En collaboration avec le Musée de l’Elysée à Lausanne et le Festival Kyotographie, l’exposition « Nicolas Bouvier et le Japon »a d’abord été créée et présentée à Kyoto au printemps 2013, puis au Salon du Livre de Genève en avril-mai 2014, dans le cadre du 150ème Anniversaire des Relations Diplomatiques entre la Suisse et Le Japon.

Elle relate des deux longs séjours (1955-56 et 1964-66) du célèbre écrivain voyageur genevois, à travers une sélection de ses photographies en noir et blanc, chacune accompagnée d’extraits de ses textes, au sujet du pays du Soleil Levant.